mardi 19 avril 2016

RACINES ET DESTIN, LE ROMAN DE ZOFIA


LE ROMAN

Marie est étudiante en arts appliqués. A la faveur d'un sujet de stylisme, elle entame une plongée dans son histoire familiale et tente de reconstituer le destin de ses arrière-grands-parents, des immigrés polonais arrivés en France dans les années 1920...








DE  LA DOCUMENTATION EN IMAGES ET DES REPONSES A VOS QUESTIONS



Où se situe Straszydle?

Le village se situe au Sud- Est de la Pologne. Zofia aurait ajouté " au bout du monde"...



Au moment où débute l'histoire, avant la première guerre, la Pologne a été rayée de la carte. Straszydle se situait en Galicie Centrale:





On peut imaginer la ville de Rzeszów dans les années 20 grâce à des documents comme cette carte postale:

ou cette photo du marché de Rzeszów 




Images  d'archives de la télévision polonaise" Rzeszów dans les années 20"  
merci à Ziuk pour ce partage de documents! ) 






                Tu regardes Secret d'Histoire? 

                 Rarement!


____________________________________________________________________


Qui était Zofia?

Ma " babcia", ma grand-mère polonaise, elle me racontait inlassablement les épisodes de sa vie et terminait ses récits d’un encourageant:
-      " Tou devrais l'écrrrrirrrre ma vie!"
          ... tout ça parce qu'à dix ans, je m'amusais à écrire "les histoires de Nathalie " à la manière du personnage Caroline de Pierre Probst!




            Et Walenty?


          Mon " dziadek", mon grand-père. Je ne l'ai malheureusement pas connu, écrire ce roman a été l'occasion pour moi d'aller à sa rencontre. 

Les voici avec leurs enfants, Ignacy et Stefcia:




Pour davantage d'informations, je vous invite à découvrir les lieux et les personnages du roman en diaporama.Les photos de la première partie datent de 1968 lors de mon premier séjour en Pologne:










Stefcia est donc votre maman?
Tout à fait, et elle a été ma première lectrice! 








            Le récit est-il fidèle à ce que vos grands-parents ont vécu?


           J'ai essayé d'être au plus près. J'ai conservé les noms et les prénoms ... enfin, sauf pour les trop nombreux Janek, il a fallu trouver une adaptation!  



           Je connaissais tous les épisodes de la vie de Zofia. Pour cerner Walenty, je me suis appuyée sur ses carnets que Zofia avait précieusement gardés. Quand j'avais un doute, j'appelais Antek, un oncle polonais qui avait écrit ses mémoires et dont la femme, Stasia avait rédigé l'arbre généalogique de la famille. J'ai également sollicité des personnes sur des forums comme Beskid ou pages 14 -18 pour certains détails.


Lettre de Walenty à Zofia



La clarinette et une partition ayant appartenu à Walenty :





Documents du théâtre et photo de la troupe Halka créée par Walenty



Certaines d'entre vous m'ont dit avoir pleuré à la page 371... 
Walenty a t-il eu un destin aussi tragique? 

      Hélas oui,  voici un extrait de Narodowiec annonçant le décès de Walek ainsi qu'un article paru dans la Voix du Nord. 









___________________________________________________________________





Une documentation sur l'immigration des années 20 en diaporama







un document INA sur les l'expulsion des polonais en 1934


_________________________________________________________________




Peut-on lire les mémoires d'Antek?


Chaque membre de notre famille a reçu un exemplaire des mémoires d'Antek, y compris ceux qui vivent " au pays d'Astérix" comme il disait. Le tapuscrit comporte une quarantaine de pages et commence par ce chapitre. 


Dans ses mémoires, Antek décrit son enfance et raconte notamment la guerre 39/45 au village. Je me réjouissais de lui montrer que j'avais utilisé quelques passages dans Zofia. Malheureusement, il nous a quittés le 26 juillet dernier alors que la maquette du livre se terminait. 


________________________________________________________________

         La petite église décrite dans le roman existe-t-elle encore?


       Construite en 1739 à Lubenia, l'église en bois  a été entièrement démontée et  reconstruite en 1929 à Straszydle. La voici telle que l'on peut la découvrir aujourd'hui.





_______________________________________________________________
           Pourquoi écrire ce texte seulement maintenant?

Vaste question... Je pense que j'ai toujours su que j'écrirai ce livre mais je ne voulais pas simplement raconter l'histoire de Zofia et de Walenty. C'est quand j'ai eu l'idée de la transmission, du rapport entre les générations que je me suis mise à l'écriture.







                Comment as-tu trouvé un éditeur?

             J'ai découvert les Editions Nord Avril et la place que cette maison d'édition réserve à la Polonité sur le web. C'est le responsable de Nord Avril, monsieur Dufossé qui m'a permis de réaliser ce roman.



              

               Et Marie? Elle existe?


Dans le roman, Marie est l'arrière-petite-fille de Zofia, dans la vraie vie, je n'ai pas eu de fille, c'est un personnage totalement fictif. Mais c'est le charme de l'écriture, s'inventer une fille le temps d'un roman...



         Pourquoi situer l'histoire de Marie de Toulouse à Bagnères-de-Bigorre?


        Nous avons habité Bagnères de nombreuses années, je garde un souvenir  formidable de la vie au pied des montagnes, de l'ambiance de la ville et de ses habitants .






 Le personnage du père de Marie, Amédée, m' a été inspiré par un ami qui était camelot. J'avais envie de le faire revivre le temps du récit.





         Vous avez fait les arts appliqués?


         Non, les arts plastiques! Beaucoup moins stressant, surtout à l'époque!... 

      Mais autour de moi, j'ai vu de nombreux jeunes se lancer dans ces études, d'où le choix de cet univers très particulier.




Une lectrice m'a suggéré de photographier les dentelles de Zofia, les voici:





En référence à la jeune Marie du roman,
voici quelques visuels d'un étudiant en Arts Appliqués sur le thème de la dentelle







_______________________________________________________________

Où peut-on acheter ce livre?

Il est en vente dans les librairies du Furet du Nord, dans les E.Leclerc, Cultura...



sur internet directement aux Editions Nord Avril



chez decitre 



ou sur le site du Furet


en Belgique:


Pour les salons et rencontres-dédicaces, le programme est à découvrir ici http://haniawork.blogspot.fr/p/blog-page_83.html




Bonne lecture!